Douleurs au bras ? Regardez le cou !

Publié par dans Clinique

Avez-vous déjà ressenti de la douleur au niveau de votre bras sans blessure apparente? C’est peut-être parce que l’origine de votre problème provient du cou! Le syndrome du défilé thoracique (SDT) est l’une des conditions couramment observées en clinique qui peut expliquer l’apparition de ces symptômes!


Comment peut-on expliquer ça? Il faut premièrement comprendre que les artères et les nerfs responsables de nos bras prennent origine au niveau de notre cou. Ces vaisseaux passent par la suite entre des muscles, sous la clavicule, devant la première côte et derrière le pectoral avant de se rendre à des muscles précis du bras. On peut alors comprendre qu’une compression des vaisseaux est possible à plusieurs niveaux!


Le syndrome du défilé thoracique amène des symptômes de la base du cou jusqu’à la main. Si une artère est comprimée, le bras va être froid, faible, pâle avec une sensation de lourdeur. Si c’est un nerf qui est comprimé, on va ressentir des engourdissements, une faiblesse musculaire, des douleurs diffuses qui descendent le long du bras et même une diminution de la sensation de la main! Les mouvements du cou et les mouvements des bras au-dessus des épaules peuvent aussi souvent contribuer à augmenter les symptômes!


Avec son examen clinique et la prise de radiographies, le docteur en chiropratique est en mesure de déterminer la ou les causes à l’origine de la compression et d’établir un plan de traitement adapté à la condition. Avec un traitement centré sur la bonne mobilité des articulations et la diminution des tensions musculaires, le soulagement des symptômes est souvent notable en quelques visites!


Vous avez plus de questions au niveau du défilé thoracique ou vous voulez avoir une évaluation pour cette condition ? Contactez-nous !


450-625-7271

Dre Audrey Lachance, chiropraticienne

0

Texto:1; posture: 0

Publié par dans Dre Isabelle Juneau chiropraticienne

texto 2En ce mois de la posture, je m’en voudrais de ne pas vous entretenir d’un nouveau fléau postural : les textos et cie!

En effet, avec l’évolution phénoménale de la technologie, nous passons de plus en plus de temps les yeux braqués sur notre écran de cellulaire ou encore de tablette électronique.  Je vous entends déjà réagir… « Je ne texte pas! » Peut-être, mais probablement que vous lisez votre quotidien préféré sur votre tablette, ou encore que vous lisez des livres électroniques… Super!  Vos habitudes sont idéales pour l’environnement, mais qu’en est-il pour votre colonne?

(suite…)

0