Fini les blessures de pelletage !

Publié par dans Clinique

Les tempêtes vous font peur? Vous n’êtes pas prêt à ressortir dehors afin de déplacer l’accumulation de neige? C’est peut-être simplement parce que vous n’adoptez pas une bonne technique de pelletage! Avec le poids d’une pelle remplie de neige qui peut atteindre jusqu’à 11 livres, il est important d’adopter des saines habitudes de pelletage afin d’éviter les blessures lombaires. Parce qu’il faut se le dire, l’hiver au Québec, on pelte !

Alors comment fait-on pour éviter de se blesser? C’est simple.

1. S’échauffer

Ceci peut paraître banal mais la majorité des personnes ne prennent pas la peine de s’échauffer avant de sortir déneiger. Il ne suffit que de marcher autour du quartier ou monter/descendre les marches à quelques reprises pour activer la circulation sanguine. On termine le tout avec des rotations du bassin et des étirements du dos en flexion et en extension et le tour est joué!

2. Utiliser le bon équipement

Saviez-vous qu’il est recommandé que la pelle ne pèse pas plus de 3 livres? Même si les pelles en métal sont efficaces pour briser la glace, ces dernières ne devraient pas être utilisées afin de déplacer les accumulations de neige. De plus, Il est important d’utiliser une pelle légère avec un manche qui arrive à la hauteur du thorax. Les pelles à manche rétractable sont une bonne alternative pour accommoder tous les membres de la famille! Il faut finalement utiliser une pelle de type ‘’poussoir’’ afin d’éviter de soulever la neige.

3. Adopter une technique gagnante

Le bon matériel ne sert à rien sans la bonne technique! Les mouvements de torsion au niveau du bassin engendrent des stress importants au niveau des disques intervertébraux. Pas surprenant que de nombreux cas d’entorse lombaire et d’hernie discale résultent d’une mauvaise technique de pelletage! Les pieds écartés et les mains à la largeur des épaules permettent de diminuer les mouvements de rotation au niveau du dos et des épaules. Les pieds doivent aussi pointés la direction qu’on veut donner à la neige. Si la neige doit être soulevée, il est important de plier les genoux et de ne pas dépasser la hauteur des épaules.

4. Prendre des pauses

Déneiger n’est pas une course. Il est recommandé de suivre une cadence régulière de maximum 15 pelletés par minute (avec une charge ne dépassant pas 10-15 livres). Si vous n’êtes pas en mesure de parler en même temps de déneiger… ralentissez! Il est aussi conseillé de prendre une pause de 2 minutes tous les quarts d’heures! Finalement, n’attendez pas la fin de la tempête pour vous mettre à l’action. Plusieurs sorties au cours de la journée permettent de réduire la quantité de neige à soulever et réduire le stress au niveau du dos.

5. S’hydrater

Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’on ne su pas! Avec un tel effort physique, boire de l’eau est toujours important. Avant, pendant, après… hydratez-vous!

N’oubliez pas que si vous avez un doute sur votre condition physique, votre chiropraticien sera en mesure de vous conseiller et de vous donner de bons outils pour prévenir l’apparition de blessures. Les traitements réguliers en chiropratique permettent aussi d’assurer une bonne biomécanique de la colonne vertébrale et de soulager les blessures qui peuvent survenir suite aux bordées de neige!

Sur ce… à vos pelles et bon pelletage !

Dre Audrey Lachance, chiropraticienne

0

En mode: énergie renouvelable

Publié par dans Clinique, Dre Myriam Bourgault chiropraticienne

canstockphoto22284411La saison hivernale est difficile pour bien des patients. Il fait froid, les journées sont courtes, les virus se propagent à toute vitesse et la fatigue les rattrape. Rapidement, leur batterie est à plat et ils sont à cours d’énergie.

Voici ce qui m’aide personnellement à maintenir mon niveau d’énergie élevé et ainsi, traverser l’hiver avec facilité, mais surtout avec plaisir.

(suite…)

0

5 TRUCS POUR AFFRONTER L’HIVER SANS RHUME NI GRIPPE

Publié par dans Clinique

hiverVotre système immunitaire est l’ensemble des mécanismes de défense qui luttent contre les envahisseurs pour vous maintenir en santé. Alors que l’hiver approche, les gens se rassembleront au chaud à l’intérieur et le bureau, la maison et l’école deviendront un bassin de contamination idéal pour les virus du rhume et de la grippe.

  (suite…)

0